l’eau potable

Une série de mesures avaient été prises en vue d’améliorer l’alimentation de la wilaya de Médéa en eau potable, a affirmé le ministre des Ressources en eau, Houcine Necib.

En effet, la wilaya de Médéa souffre jusqu’ici d’un « déficit structurel » en matière de ressources en eau potable.

Dans ce sens, le ministère de tutelle a mis en œuvres une série d’infrastructures afin de mobiliser les eaux situées dans les wilayas limitrophes, notamment le barrage de Ghrib (Ain-Defla), Koudiet Acerdoun (Bouira), le champs de Birine (Djelfa) et la station de pompage de Chiffa. Ces derniers ont permis de couvrir 86% des besoins des habitants de la wilaya en eau potable.