Lait en poudre

Le quota de poudre de lait accordé à l’ONIL dans le cadre du dispositif de régulation du marché du lait pasteurisé conditionné (LPC) subventionné, sera maintenu pour une année supplémentaire par le ministère de l’Agriculture.  

En effet, Cette mesure « permettra de répondre largement aux besoins en la matière », notamment durant le mois de Ramadhan, a assuré le ministre qui présidait une réunion consacrée au développement de la filière lait et au dispositif de régulation du marché du lait durant le Ramadhan 2019, indique un communiqué du ministère.

A cette occasion, Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, M. Chérif Omari a donné des instructions à l’effet de renforcer le dispositif de contrôle de la distribution du lait par les commissions (DSA, ONIL, DCP) et de veiller à ce que chaque laiterie soit responsabilisée quant au respect de ses zones de distribution y compris les distributeurs.

Il a réitéré la mission des pouvoirs publics et les moyens mobilisés par l’Etat pour répondre aux besoins urgents des consommateurs notamment les familles à revenu modeste, par la mise sur le marché d’un lait pasteurisé conditionné en sachet au prix administré de 25 DA.

APS.