agriculture algérie

Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a fait savoir, lundi à Alger, que l’enveloppe budgétaire consacrée à son secteur, dans le cadre du Projet de loi de Finances (PLF) 2019 , s’élevait à 265,067 milliards DA.

Le budget équipement a bénéficié d’une enveloppe s’élevant à 3,972 milliards DA portant sur les autorisations de programmes, tandis qu’une enveloppe de 235,295 milliards DA a été affectée au budget fonctionnement, outre 25,800 milliards DA aux fonds d’Etat, a indiqué le ministre devant la Commission du budget et des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), lors d’une réunion présidée par Toufik Torche, en présence du ministre des Relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda.

Le ministre a rappelé, à ce propos, que son secteur contribuait à hauteur de 12,3 % au PIB, outre sa participation à l’intégration de milliers de jeunes chômeurs et la création des PME dans le cadre du soutien aux exploitations agricoles.

En outre, M. Bouazghi a relevé que la croissance enregistrée dans le secteur au cours de la campagne agricole 2018, avait connu une augmentation de l’ordre de 3,25 %, tandis que la valeur de la production s’est élevée, quant à elle, à 3.216,5 milliards DA.

Par ailleurs, la production des filières agricoles a connu, quant à elle, une hausse sensible en 2018, avec une production céréalière de 60.5 millions de quintaux, tandis que la production des légumineuses s’est établie à 1.4 million de quintaux.

APS.