agrume

Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a donné naissance au Conseil national interprofessionnel de la filière agrumicole. Et ce en marge de la 3e édition des “Journées méditerranéennes sur l’agrumiculture.

En effet, ce conseil aura pour objectif de réaliser un saut quantitatif et qualitatif dans cette ressource agricole. A ce propos, le ministre a déclaré que “la filière agrumicole concerne plusieurs intervenants à savoir, les producteurs, les exportateurs ou encore les sociétés de valorisation, de transformation , de stockage et de commercialisation en plus des instances activant dans le domaine de l’assistance technique, scientifique, de stockage et de l’importation des matières premières.

Selon le ministre, le programme du secteur en la matière vise la revalorisation de l’agrumiculture à travers la modernisation des moyens de production, la bonne maitrise de la machination, l’amélioration du rendement et de la qualité de production.