Coronavirus
Coronavirus

NEW YORK (Nations Unies)- Le taux de mortalité des personnes âgées liée au nouveau coronavirus dans le monde est globalement plus élevé, a indiqué le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

Dans une note d’orientation contenant des analyses et des recommandations pour relever les défis auxquels sont confrontées les personnes âgées, relayée par le site officiel de l’ONU, M. Guterres a affirmé qu’au delà de l’impact immédiat sur la santé, “la pandémie expose les personnes âgées à un risque accru de pauvreté, de discrimination et d’isolement”.

M.Guterres a déclaré en outre qu’en tant que personne âgée et responsable d’une personne encore plus âgée, il est “profondément préoccupé par la pandémie au niveau personnel et par ses effets sur les communautés et les sociétés”.

Le secrétaire général a annoncé quatre mesures pour protéger les personnes âgées, estimant qu’ils “ont les mêmes droits” à la vie et à la santé que tout le monde, et que “les décisions difficiles concernant les soins médicaux vitaux doivent respecter les droits de l’homme et la dignité de tous”.

Pour M. Guterres, un meilleur soutien social et des efforts plus intelligents “sont nécessaires” pour atteindre les personnes âgées grâce à la technologie numérique. “Cela est vital s’ils veulent faire face à la grande souffrance et à l’isolement créés par les confinements et autres restrictions”, a-t-il souligné.

M.Guterres a rappelé que la plupart de ces personnes sont des femmes, qui sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté et n’ont pas accès aux soins de santé.

Insistant sur le fait que “leur voix et leur leadership comptent”, le Secrétaire général de l’ONU, a appelé à ne pas “traiter les personnes âgées comme des êtres invisibles ou impuissants”, soulignant que de nombreuses personnes âgées continuent à travailler, à mener une vie familiale active et à s’occuper de leurs proches.

Pour surmonter cette pandémie de Covid-19, le monde a besoin “d’une vague de solidarité mondiale et des contributions de tous les membres de la société, y compris les personnes âgées”, a-t-il insisté.