huile d'olive Achvali n’Ath Ghovri
Le comité national de labéllisation reçoit une demande pour l'huile d'olive "Achvali n’Ath Ghovri"

Une demande de label d’indice géographie IG est une copie déposée au ministére d’Agriculture, du développement rural et de la pêche, accompagné d’un cahier des charges présentant le produit, son aire géographique et les conditions de récolte et de trituration du fruit. Cette demande a été déposé auprès de Comité national de labellisation de l’huile d’olive des Ath Ghovri sous la dénomination géographique “Achvali n’Ath Ghovri” produite dans région sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou.

La demande de labellisation de l’huile d’olive Achvali (Achvali qui est l’appellation locale de la jarre en terre cuite dans laquelle on conservait l’huile d’olive) n’Ath Ghovri (région de la confédération des Ath Ghovri) concerne une aire géographique englobant neuf (9) communes réparties sur les daïras de Bouzguène et d’Azazga et présentant un potentiel oléicole intéressant avec une oliveraie de 3 294 ha et une production annuelle moyenne de plus de 1,5 millions de litres d’huile d’olive.

Les neuf communes impliquées dans cette démarche de labellisation sont Zekri qui détient à elle seule 732 ha du patrimoine oléicole des Ath Ghovri, Azazga (568 ha), Illoula Oumalou (479 ha), Yakourene (398 ha), Ifigha (397 ha), Bouzguène (300 ha), Akerou (275 ha), Idjeur (95 ha) et Beni Zeki (50 ha), a expliqué Mme Hadjih, la chargée de la filière oléicole et membre de la commission de labellisation de la DSA.

La production de l’huile est assurée par un total de 41 huileries dont 23 traditionnelles, 8 semi-automatiques, et 10 modernes a ajouté la responsable de la filière oléicole, a-t-elle ajouté.

APS