plantes médicinales
Les plantes aromatiques et médicinales constituent une richesse inestimable pour la wilaya de Tebessa

Une « importante » quantité de plantes médicinales et aromatiques de l’ordre de 9.500 quintaux a été exploitée dans la wilaya de Tébessa, depuis l’année 2014, pour l’extraction des huiles naturelles et l’eau distillée.

Depuis qu’elle supervise, à partir de 2014, l’exploitation des plantes médicinales et aromatiques et l’extraction des huiles essentielles naturelles, la conservation des forêts de Tébessa a enregistré l’utilisation de 9.500 quintaux de plantes dont 3.600 quintaux en 2018, a révélé, à l’APS, le chargé de communication de la conservation locale des forêts, Fouad Saad.

Il a aussi ajouté que 4 quintaux des plantes comme le romarin, de roses et autres plantes permettent d’extraire 1 litre d’huile naturelle, ainsi que 10 à 20 litres d’eau distillée.

Par ailleurs, cette filière a été renforcée dans la wilaya de Tébessa par l’installation du conseil local professionnel des plantes médicinales et aromatiques, qui vise à organiser cette activité et la contrôler en soutenant les investisseurs et en les accompagnants, a déclaré son responsable, Ahmed Chergui.

Il y a lieu de préciser que l’importance d’organiser des formations dans le domaine de l’extraction des plantes et des herbes médicinales et aromatiques et la production de l’eau distillée, contribue dans l’amélioration des conditions de vie des citoyens et de contribuer à la création de nouveaux emplois, dans ce sesn, la wilaya de Tébessa compte 25 investisseurs dans ce domaine.

Source : APS.