Danger du sucre

L’American Medical Association a annoncé avoir adopté une politique visant à sensibiliser davantage les consommateurs aux sucres ajoutés. Elle a notamment exhorté la Food and Drug Administration à mettre au point des étiquettes de mise en garde sur le devant des emballages pour les articles contenant beaucoup de sucres ajoutés.

La A.M.A. a également encouragé le F.D.A. à limiter la quantité de sucres ajoutés autorisée dans les produits alimentaires faisant des allégations relatives à la santé ou au contenu nutritionnel sur le devant des emballages.

Par conséquent, les fabricants de produits alimentaires en Amérique du Nord devront bientôt indiquer la quantité de sucres ajoutés dans leurs produits sur l’étiquette de la valeur nutritive, qui apparaît souvent sur le côté de l’emballage et non sur la face avant. Les fabricants dont les ventes annuelles de produits alimentaires sont parfois supérieures à 10 millions de dollars ont jusqu’au 1er janvier 2020 pour se mettre en conformité, selon la F.D.A.

En outre, les fabricants disposant de moins de 10 millions de dollars ont jusqu’au 1er janvier 2021. La F.D.A. définit les sucres ajoutés comme ceux qui sont soit ajoutés lors du traitement des aliments, soit emballés tels quels.

Par ailleurs, la F.D.A. exige que, si un produit contient un ou plusieurs des huit allergènes communs, l’emballage doit répertorier les allergènes contenus dans le produit. Les huit allergènes majeurs tels que définis par le F.D.A. sont le lait, les œufs, le poisson, les crustacés, les noix, le blé, les arachides et le soja. (Food Business Magazine).