station dessalement eau mer Algérie
station dessalement eau mer Algérie

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, a examiné, jeudi, les opportunités de coopération et d’investissements dans le domaine du dessalement d’eau de mer avec l’ambassadeur du Japon en Algérie, Akira Kono, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, déroulée au siège du ministère, les deux parties ont examiné, d’abord, « l’état des relations de coopération entre l’Algérie et le Japon dans les domaines de l’énergie, qualifiées de « très anciennes et d’excellentes », a précisé la même source.

A cet effet, elles ont relevé « les importantes opportunités de coopération et d’investissements existantes dans le domaine du dessalement d’eau de mer ».

Dans ce sillage, M. Arkab, a fait part du programme de dessalement d’eau de mer sur le court et moyen terme, et a « souhaité la participation des compagnies japonaises à ce programme ».

Par conséquent, il a été convenu « l’organisation des rencontres, par visioconférence, entre le secteur et les compagnies japonaise », selon le communiqué.

Pour sa part, M. Kono a exprimé, à cette occasion, « sa satisfaction sur la qualité des relations entre les deux pays et l’intérêt manifesté par les sociétés japonaises de renforcer leur présence en Algérie ».