droits du consommateur algérien
Dans ce reportage, la chaine 3 de la Radio Algérienne a pris attache avec le président de l’association Amal pour en savoir plus sur cette heureuse initiative.

Désabusé ou bien mal informé, le citoyen Algérien, lorsque qu’il constaté qu’il a été floué par un commerçant, a très souvent tendance à abandonner au lieu d’en appeler aux services de police ou aux tribunaux.

Afin de les inciter à réagir lorsque ces droits sont foulés aux pieds par des marchands indélicats, des associations de consommateurs ont pris sur elles de prêter main forte aux personnes en butte à des dépassements, jusqu’à ce justice leur soit rendue.

Dans ce reportage, la chaine 3 de la Radio Algérienne a pris attache avec le président de l’association Amal pour en savoir plus sur cette heureuse initiative.