Convention CNMA-CNIFA pour couvrir les sinistres de la filière avicole
Convention CNMA-CNIFA pour couvrir les sinistres de la filière avicole

La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) et le Conseil interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA) ont signé samedi à Alger une convention de partenariat portant sur la couverture de l’ensemble des risques liés à la filière avicole à travers le territoire national.

La convention a été paraphé par le DG de la CNMA Cherif Benhabiles et le président du CNIFA Moumen Kali en marge d’une journée d’étude sur la filière avicole, présidée par le ministre de l’Agriculture du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi.

Cette convention a pour objectif de couvrir l’ensemble des risques liés à la filière de la volaille, ont souligné les signataires du document.

La CNMA s’engage en vertu de cette convention d’assurer à travers son réseau de 67 caisses régionales et 452 bureau locaux, la couverture de l’ensemble des risques inhérents aux activités et au patrimoine du CNIFA.

Ainsi, elle propose aux agriculteurs des couvertures assurantielles couvrant les risques liées à la mortalité de la volaille comme les maladies qu’elles soient d’origine infectieuse, parasitaire ou métabolique” ont expliqué les responsable de cette Compagnie d’assurance publique.

Dans ce sens, M. Benhabiles a indiqué en marge de la cérémonie de signature, que la CNMA a pu indemniser pour 17 milliards de dinars de sinistres liés au secteur agricole durant ces quatre dernières années.

“Le montant mobilisé pour l’indemnisation des pertes agricoles liées notamment aux catastrophes naturelles et aux maladies du bétail avoisine les 17 milliards de dinars, dont 3 à 4 milliards ont concerné le secteur avicole”, a-t-il précisé.

La CNMA, a-t-il poursuivi, se charge également d’assurer les dommages matériels et les bâtiments d’exploitation endommagés par les incendies, ainsi que les volailles se trouvant dans les bâtiment d’élevage et les produits et aliments touchés par le sinistre.

“Aussi, la CNMA est disposée à proposer sa participation et son intervention par le biais de son personnel technique , ou de tout autres expert , pour l’évaluation, l’actualisation la prévention et la protection des biens, et ce dans les délai les plus courts”, a-t-on assuré.

APS